Comment évolue le taux immobilier 2016 ?

Le marché de l’immobilier résidentiel en France est stable en 2016. Des agents prédisent que 2016 sera une bonne année pour les acheteurs étrangers et pour les ventes en France. Il est dit que le marché immobilier dans la Côte d’Azur est restée relativement soutenue tout au long de la crise économique, mais a vraiment décollé en 2015 et qu’il va continuer dans la même direction en 2016.

Activité sur le marché des taux immobilier

En ce qui concerne l’activité sur le marché, le nombre de ventes s’accélère également. Les acheteurs qui ont déferré leurs plans en raison d’un manque de confiance dans l’économie, réagissent maintenant aux conditions d’achat plus favorables.

Les acheteurs étrangers continuent à bénéficier d’un taux de change favorable, même si, en termes relatifs, la livre sterling a pris une chute au début du mois d’Avril à son niveau le plus faible depuis le mois de Juin 2014.

Les taux d’emprunt en France ont chuté à la fin du mois de Mars 2016 et les experts disent qu’ils peuvent encore baisser comme indiqué sur ce site. Comme point positif supplémentaire à compter du 1er mai, les notaires sont capables de réduire très légèrement leurs frais dans certains cas  dans le cadre de la Loi Macron visant à rendre la France plus compétitive dans le commerce.

Qu’en est-il des prix ?

Pour le début de 2016, les premiers indicateurs basés sur des accords de vente provisoires montrent une légère hausse des prix. À la fin de Février 2016, l’évolution de la tendance est de + 0,4 % pour les appartements anciens et de + 1,4 % pour les maisons anciennes en France métropolitaine.

A Paris, les prix ne devraient pas beaucoup changer dans les prochains mois. Dans la proche banlieue, les prix des appartements par m² devraient tomber à leur niveau d’il y a un an. D’autre part, le prix des maisons dans les banlieues a augmenté de près de 4 % en un an en Janvier 2016.